Celle dont on ne prononce jamais le nom…la cellulite !

methode-anti-cellulite-efficace-avis

Voici un sujet que je n’ai encore jamais abordé, et pourtant il concerne une majorité des femmes (je ne déroge pas à la règle) ! Je suis passée par toutes les phases : d’abord celle où on essaye un peu tout et n’importe quoi (surtout n’importe quoi) pour s’en débarrasser. Bien évidemment, elle résiste en nous narguant. Puis vient la phase de désespoir, où on ne comprend pas pourquoi malgré tous nos efforts rien n’y fait. Enfin, on finit par baisser les bras et accepter notre destin tragique (bon j’en rajoute un peu là). J’ai donc laissé tomber l’idée de ne plus avoir de cellulite, et à la place j’ai fait le choix de plutôt mettre cette énergie à améliorer le reste (ne surtout pas tomber dans le cercle du foutue pour foutue hein ^^).

Néanmoins, j’ai toujours trouvé ça bizarre cette histoire. On sait que 80 à 90 % des femmes ont de la cellulite. Pourtant, c’est elles qu’on pointe du doigt, les accusant de ne pas manger équilibré, de ne pas faire assez de sport bla bla bla. Heu moi pour info je fais du sport depuis des années et je mange plus qu’équilibré (jamais de fast-food, charcuterie, produits transformés etc.) donc j’ai du mal à accepter cette théorie. D’ailleurs, je suis sûre que vous connaissez vous aussi au moins un femme qui n’a pas un mode de vie sain et qui pourtant n’a pas de cellulite… AH !

J’en ai aussi eu assez de tous ces articles qui se copient les uns les autres sur le sujet, ne sachant pas au final de quoi il en retourne réellement. Du coup j’ai décidé d’approfondir le sujet et d’aller plutôt lire les études scientifiques et ce qu’elles en disent. Qu’on soit fixées une bonne fois pour toute :)

La cellulite, c’est quoi en fait ?

La première chose qui m’a étonnée, c’est de me rendre compte qu’en fait on ne sait pas énormément de choses dessus. Il y a eu peu de recherches, sachant qu’on a commencé à parler carrément de la cellulite comme « maladie » dans les années 30 (heureusement cette théorie a été réfutée depuis). Mais finalement ça se comprend aussi. Les recherches coûtent cher, et la cellulite n’a au final qu’un aspect esthétique « gênant » et ne cause pas de soucis de santé. Et les vendeurs de crèmes et autres méthodes anti-cellulite ne s’embêtent pas non plus à prouver scientifiquement leur efficacité. Ils se contentent de vendre de l’espoir, et ça leur suffit !

La cellulite n’est en fait qu’une organisation spécifique de la masse graisseuse sous la peau.

Bon on va un peu parler technique, mais vous verrez, c’est important pour bien comprendre tout ça ! La couche la plus externe de la peau c’est l’épiderme. Juste dessous on a le derme, qui contient des follicules pileux, glandes sudoripares, vaisseaux sanguins, récepteurs nerveux et le tissu conjonctif. La couche suivante est la première de deux couches de graisse sous-cutanée. Aujourd’hui on pense que l’aspect cellulite provient de cette couche, où les cellules de graisse sont disposées verticalement chez les femmes (cf schéma ci dessous).

Le tissu conjonctif quant à lui offre l’isolation et la stabilité nécessaire entre les différents organites. Il se compose principalement de collagène (tissu inélastique à forte résistance à la traction), de l’eau (dont le rôle principal est de fournir une voie de transport entre les tissus) et du tissu élastique (qui donne à la peau sa capacité à s’étendre et revenir à la normale).

Micro-anatomie de la cellulite
Source : Kuhn & Voss 2007

L’aspect cellulite serait causé par de petites protrusions de graisse (appelées papillae adiposae) dans le derme. Cette altération structurelle de la graisse sous-cutanée qui « essaye de sortir » (ou hernie) dans le derme donne à la peau l’apparence bosselée. Une autre théorie semblable est que la cellulite résulte d’un laxisme (ou d’un affaiblissement) des bandes du tissu conjonctif (on pense donc à un manque de collagène) dans le derme, les protrusions de graisse se produisant en conséquence.

Pourquoi les hommes (et certaines femmes) n’ont pas de cellulite ?

Comme on vient de le voir (cf schéma ci-dessus) les hommes et les femmes ont une structure organisationnelle de tissu conjonctif différente au niveau de la première couche de graisse sous-cutanée. Chez les femmes, les cellules graisseuses sont contenues dans des structures semblables à des chambres qui favorisent leur expansion dans le derme. Par contre, les hommes ont un réseau d’architecture de tissu conjonctif entrecroisé, formant des unités polygonales plus petites qui permettent aux dépôts de graisse de se dilater latéralement et en interne, mais avec peu de possibilité de former des protrusions dans le derme. De plus, l’épiderme et le derme au niveau des cuisses et des fesses sont plus épais chez les hommes que chez les femmes.

Cette différence commence à apparaître à la fin du 3ème semestre de développement fœtal, les différences de structure de genre deviennent apparentes et se manifestent à la naissance. Les variations d’hormones entre les sexes expliquent en grande partie cette déviation de la structure de la peau. Les hommes qui sont nés déficients en hormones mâles auront souvent plus de chance d’avoir de la cellulite. L’inverse est donc vrai pour les femmes qui naissent également avec un déséquilibre hormones mâles/hormones femelles.

Voilà pourquoi on peut déjà dire que dès la naissance on sera plus ou moins pré-disposés à avoir de la cellulite ou non.

Pourquoi cette différence ? À priori cette structure pourrait être plus efficace pour stocker de la graisse notamment en prévision de l’allaitement. Et oui, il ne faut pas oublier que notre corps est fait pour se reproduire, et non pour faire des selfies sur Instagram ;)

Les facteurs aggravants

Comme nous venons de le voir, la structure organisationnelle sous notre peau est figée dès la naissance. On sera donc plus ou moins enclin à avoir ces petites protrusions de graisses dans le derme, qui donneront cet aspect de cellulite.

La taille et le nombre des cellules graisseuses et la solidité du tissu conjonctif (lié au collagène) vont jouer un rôle dans l’apparence de la cellulite. On sait également que notre capacité à stocker de la graisse et la destruction du collagène sont liées aux hormones – les œstrogènes.

Les méthodes anti-cellulite

Bon je spoile un peu mais d’après la dernière étude des principales méthodes publiée en 2015 (que vous pouvez trouver ici), aucune méthode n’a réellement démontré son efficacité sur l’amélioration de l’aspect cellulite (certaines pouvant même aggraver la situation). Néanmoins je vous rassure tout de suite, on a malgré tout quelques pistes (on en parle juste après) !

1) Les crèmes anti-cellulite

creme-anti-cellulite-efficacite

La plupart des crèmes anti-cellulite contiennent en moyenne 22 ingrédients. Les produits issus de plantes (de fruit généralement) et les émollients (substances hydratantes) sont les ingrédients principaux de tous les produits. L’agent actif le plus courant est la caféine. Enfin, elles contiennent également des parfums. Notons qu’il a été démontré qu’un quart des substances dans les crèmes anti-cellulite sont reconnues pour causer potentiellement une allergie.

Le principe de base, c’est que la caféine va stimuler la lipolyse (donc la diminution de taille des cellules graisseuse). Malheureusement, si les recherches montrent une diminution modérée de la circonférence de la cuisse et / ou de l’épaisseur de la graisse sous-cutanée, elles ne montrent pas de réduction de la cellulite.

Sachant que le défi de toute crème « minceur », c’est d’arriver à faire passer le principe actif jusqu’aux cellules graisseuse (et on a bien vu que c’est pas la porte à côté !). On ne nous le dit pas forcément, mais une grande partie des crèmes qu’on nous vend ne sont pas suffisamment absorbées et donc ne pourront jamais stimuler la lipolyse. Là on est clairement dans l’inutilité.

D’autres crèmes adoptent une autre stratégie : tenter d’augmenter l’épaisseur du derme, ce qui réduirait la visibilité de la cellulite. Pour cela ils utilisent des rétinoïdes, qui sont similaires en structure chimique à la vitamine A (ingrédient anti-âge bien connu dans de nombreuses crèmes pour le visage). Les rétinoïdes, comme la vitamine A, augmentent la densité de l’épiderme de la peau du visage lorsqu’il est appliqué pendant des années. Certaines recherches suggèrent des améliorations modestes de l’apparence de la cellulite avec des crèmes qui contiennent des rétinoïdes sur une période de traitement de 6 mois. Cependant, d’autres études randomisées contrôlées par placebo avec le rétinol ne montrent aucun effet sur l’apparence de la cellulite.

Quoi qu’il en soit, comme on vient de le voir, l’inconvénient des traitements à base de crème est leur incapacité à pénétrer suffisamment la peau…

On a une piste pour améliorer l’efficacité potentielle des crèmes : utiliser un courant électrique (l’iontophérèse) pour augmenter la perméabilité de la peau et permettre le transport des substances actives là on a besoin d’elles. Mais bon pour le moment on reste encore dans la théorie, on attend d’autres recherches et expérimentations…

2) Les wraps aux plantes

wrap-minceur-cellulite-efficacite

L’objectif de la plupart des traitements à base de plantes est d’améliorer la microcirculation dans la région du derme et de promouvoir la lipolyse de la graisse sous-cutanée. On note une légère diminution de la circonférence des cuisses avec des traitements à base de plantes, mais malheureusement aussi un retour à la normale lorsque l’on arrête les applications.

3) Le massage manuel

Massage anti cellulite efficacité

L’objectif du massage est d’augmenter l’élimination des fluides au niveau du derme. Ces techniques ne suppriment pas la cellulite, mais diminuent l’aspect à cause de l’action sur les fluides. Malheureusement, cette action est temporaire et tout revient à la normale une fois que l’on arrête.

Attention : on nous fait régulièrement croire que l’action mécanique sur les zones où on a de la masse graisseuse va « casser » les cellules graisseuse, libérant la graisse qui va être consommer pendant un exercice physique ou en buvant de la pisse de chameau par exemple (là j’invente mais vous voyez le principe quoi ^^). C’est absolument FAUX ! La théorie est belle, mais ce n’est pas ce qui se passe en pratique. Vous déplacez les liquides et c’est ça qui va modifier l’aspect. Mais les liquides reviennent toujours quand on arrête (et c’est un processus tout à fait naturel). C’est du pur marketing et ce qui fait les beaux jours des instituts minceurs.

4) L’endermologie (cellu M6, ventouse…)

endermologie-cellu-m6-cellulite-efficacite-avis

L’endermologie est une technique de massage par aspiration développée en France. Les traitements vont de 10 à 45 minutes de roulage de la peau des hanches, des cuisses, des jambes, des fesses… Les affirmations avancées sont que l’endermologie améliore l’architecture des tissus adipeux, le drainage lymphatique et la circulation capillaire. La recherche sur la mécanobiologie (la science qui intègre la mécanique, la biologie moléculaire et la génétique) de la peau montre que le massage mécanique profond induirait des changements dans le tissu conjonctif du derme. Cependant, la recherche publiée sur l’endermologie, qui est minime, ne montre pas d’efficacité significative dans le traitement de la cellulite.

De la même façon que le massage, on pourra observer un amélioration visuelle temporaire, liée au déplacement des fluides. À la différence près qu’on sait aussi qu’un massage profond avec ces techniques peuvent au contraire empirer la cellulite. Comment ? Parce que les tissus sous-cutanés sont fragiles, et que l’on peut dégrader l’élasticité et l’aspect « tonique » du tissu. Et ça, on sait maintenant qu’un tissu de mauvaise qualité (moins de collagène, fibres cassées etc.), c’est au final une cellulite plus visible !

ventouse-anti-cellulite-efficacite-avis

Vous n’êtes certainement pas passées à côté de la mode des ventouses anti-cellulite. Si vous avez lu les avis, vous avez dû constater que les résultats étaient très mitigés. Certaines ont vu une amélioration (temporaire encore une fois), d’autre une dégradation. On comprend maintenant mieux pourquoi. Soyez donc très prudentes avec cette technique, votre peau est fragile et vous avez des chances de faire plus de mal que de bien à votre corps.

5) La liposuccion

Dans la majorité des cas, perdre de la masse graisseuse de façon globale va diminuer la taille des cellules graisseuses sous la peau et diminuer cet effet de protrusions dans le derme. Par conséquent, l’aspect cellulite va diminuer.

Le principe de la liposuccion c’est de carrément retirer physiquement des cellules graisseuses. Dans la théorie, ça devrait aussi améliorer l’aspect cellulite. Malheureusement en pratique la liposuccion est rarement parfaitement homogène, et donc on constate souvent encore une fois une aggravation de l’aspect visuel.

6) Le laser à radiofréquence

radiofrequence_cellulite-efficacite-laser

Un courant électrique à haute fréquence produit un effet thermique (chaleur légère) sur le tissu vivant (il est actuellement utilisé en chirurgie pour diverses applications dermatologiques). Quelques études ont permis de visualiser une diminution de l’apparence de la cellulite six mois après le traitement. Les effets secondaires de ce traitement par radiofréquence sont minimes (petites ampoules), mais les effets à long terme sont inconnus à ce jour. Attendons plus de recherches avant de casser le livret A ^^.

7) La thérapie par ondes de chocs acoustiques

shock-wave-ondes-de-choc-cellulite-efficacite

La thérapie par onde de choc est une impulsion de pression d’énergie de grande amplitude suivie de petites vagues. L’application d’une thérapie à ondes de choc de faible énergie sur des tissus biologiques est très récente. Il est non invasif, sans effets secondaires et en traitements courts (le son assez fort avec ce traitement peut être irritant pour certaines personnes). Une étude a montré une apparence diminuée de la cellulite chez la plupart des sujets. Les auteurs de cette étude émettent l’hypothèse que la thérapie par onde de choc favoriserai un «remodelage» des protéines de collagène dans le tissu conjonctif du derme. Il s’agit du traitement le plus prometteur à ce jour, bien que d’autres recherches soient encore nécessaires.

Cellulite et puberté

Les hormones jouent un rôle prédisposant dans la physiopathologie de la cellulite après la puberté. Ce sont les œstrogènes (hormones sexuelles féminines stéroïdes qui sont sécrétées par l’ovaire) qui provoqueraient les changements physiologiques causant l’apparition de la cellulite.

Pourquoi la cellulite s’aggrave avec l’âge ?

Malheureusement le derme atteint son épaisseur maximale à 30 ans, puis il diminue progressivement d’épaisseur et perd son intégrité structurale (snif). Le tissu conjonctif quand à lui commence à devenir plus lâche, à cause du processus de vieillissement qui agit sur le collagène et les fibres élastiques (re-snif). Au final donc ça permet à plus de cellules adipeuses de « sortir » dans la zone du derme, et d’accentuer l’apparence de la cellulite.

Pourquoi les asiatiques en ont généralement très peu ?

Au delà de leur alimentation et leur mode de vie qui leur permet de maintenir leur poids de forme, on pense également à leur consommation de phytoœstrogènes (qui sont anti-œstrogéniques et que l’on retrouve dans le soja) leur permettant de conserver un équilibre hormonal plus facilement.

De plus, on sait aussi qu’elles ne consomment pas de produits laitiers (qui contiennent des œstrogènes) et une équipe de chercheurs se penche actuellement sur le lien entre consommation de produits laitiers et prévalence de la cellulite *.

* Cette théorie m’a interpellé, connaissant de nombreuses femmes n’ayant pas (ou très peu) de cellulite et qui ne consomment quasiment jamais de produits laitiers…affaire à suivre donc !

Est-ce que la cellulite peut venir d’une mauvaise circulation sanguine ou lymphatique ?

Non, à l’heure actuelle rien n’a démontré qu’une mauvaise circulation sanguine provoquait l’apparition de cellulite. Par contre, une mauvaise circulation lymphatique peut contribuer à aggraver sa visibilité.

La cellulite est héréditaire

La façon dont on stocke la masse graisseuse est génétique, on peut donc dire que notre prédisposition à avoir de la cellulite est héréditaire.

Quid de la cigarette ?

Au delà des nombreux effets désastreux sur la santé, la cigarette contribue aussi à diminuer à production de collagène, et donc d’accentuer la cellulite.

Ce qu’il faut retenir

  • La cellulite n’est rien de plus qu’une organisation spécifique des cellules graisseuses sous la peau, qui est déterminée à la naissance. C’est naturel, ce n’est ni une maladie ni un problème de santé.
  • Ce ne sont pas des « toxines accumulées » qui provoquent la cellulite. Manger sainement ne garantit pas de ne pas en avoir et encore moins de l’éliminer. On peut avoir de la cellulite BIO !
  • Aucune méthode aujourd’hui ne permet de l’éliminer définitivement.
  • Les œstrogènes sont responsables de l’amplification de l’aspect de la cellulite, en jouant notamment sur la prise de poids et la production de collagène.

Mes conseils pour améliorer l’aspect cellulite

  • Ne gaspillez pas votre argent dans les soins hors de prix en institut, à moins que vous soyez riche et que ça ne vous dérange pas de faire ces soins toute votre vie.
  • Pratiquez un entraînement en résistance (musculation, crossfit…) au moins 2 à 3 fois par semaine pour stimuler votre testostérone naturelle (et donc contrer celle des œstrogènes). Décidément il est vraiment génial ce sport hihi ^^
  • Faire une sèche et perdre de la masse graisseuse globalement permet de diminuer l’aspect de la cellulite chez la plupart des personnes.
  • Un drainage lymphatique de temps en temps peut être une bonne idée pour contribuer à améliorer l’aspect.
  • Privilégiez les aliments BIO, les cosmétiques/produits ménagers BIO et naturels afin de limiter l’absorption de perturbateurs endocriniens susceptibles de contribuer à un déséquilibre hormonal.
  • Une belle qualité de peau va beaucoup jouer sur le rendu en maillot de bain : ne lésinez pas sur la crème hydratante (BIO de préférence) sur tout le corps.
  • N’hésitez pas à faire un bilan hormonal pour vérifier que vous n’avez pas de gros déséquilibre.
  • Concernant l’alimentation, même si ça va jouer indirectement, c’est toujours bon à prendre. Buvez beaucoup d’eau, mangez des légumes à chaque repas et consommez régulièrement des noix, des graines de lins et baies/fruits rouges (myrtilles, mûres, framboises, baies de goji…).
  • Dédramatisez ! Je sais que les médias et notre société nous ont programmé à trouver la cellulite inesthétique. Mais maintenant que vous savez enfin ce que c’est, il est temps d’arrêter de culpabiliser et de mettre toute son énergie à résoudre un problème qui n’en n’est pas un. Pour celles qui suivent les fitgirls sur instagram, ne vous leurrez pas, la majorité des filles retouche leurs photos et lisse leur peau ;)

Voilà, je crois qu’on a fait le tour ! J’espère que cet article vous a aidé à y voir plus clair et surtout vous a donné des pistes pour la suite. Au final ça revient toujours à s’entraîner régulièrement et manger sainement et équilibré. Ne vous fiez jamais aux allégations d’une méthode, crème ou gélule. Ils jouent souvent sur les mots, et nous vendent surtout des promesses qu’ils ne tiennent pas. La meilleure façon de ne pas se faire avoir c’est la connaissance. Une fois que vous avez compris comment ça marche vous êtes plus apte à savoir si un produit vaut le coût ou non (généralement non).

Investissez dans vous-même : la musculation vous donnera les meilleurs résultats en terme de transformation physique mais aussi de santé. Faites au mieux, mais ne vous prenez pas la tête si vous avez un peu de cellulite : mettez en valeur tout le reste et je vous garantis que personne ne fera attention à votre peau d’orange !

Qui suis-je ?

Gwen

Hello ! Moi c'est Gwen, j'ai 31 ans, je vis à Lyon et suis entrepreneuse web passionnée de musculation (la vraie, avec des poids et tout) et de nutrition depuis 8 ans. Mon objectif : convaincre un maximum de femmes à pratiquer la musculation et à trouver l'équilibre entre santé, plaisir et performance. Plus d'infos pour les curieux...

Guide complet Entraînement + Alimentation

[Débutant à intermédiaire] Pour celles qui n’ont pas le temps de lire tous mes articles, mais qui veulent comprendre ce qu’elles font et concevoir un programme d’entraînement et d’alimentation sur-mesure, ce guide est fait pour vous. Vous y trouverez 12 programmes d’entraînement pour tous les niveaux et objectifs. Ainsi que ma méthode d’alimentation simple et sans compter.
En savoir plus
Voir les avis

13 thoughts on “Celle dont on ne prononce jamais le nom…la cellulite !

  1. Super article! Je me suis faite refiler la pillule à 14 ans comme beaucoup de filles pour l’acné et j’attribue l’aggravation de mon cas à ceci (j’en ai plus que dans ma famille). Intéressant pour les produits laitiers. en tout cas je valide la conclusion de l’article, c’est triste de penser qu’autant de femmes se rendent malheureuses pour ça, alors que ça n’a vraiment rien de grave pour la santé

  2. Bonjour j’ai 43 ans et je ne suis pas une grande sportive cependant mon corps m’y a obligé. En effet j’ai les cuisses molles ainsi que les bras. La cellulite a pris beaucoup de place. Certainement dû à l.inactivité et une mauvaise alimentation. Depuis le début janvier je me suis reprise en main : Salle de sport 5 fois /semaine. Je débute par 30mn de cardio steppeur. Ensuite j’enchaine par la muscu : Adducteur série 5×30 25kg – la machine qui travaille la culotte de cheval 5×30 25kg – les bras 5 x 20 20kg – le leg press 5 x20 45kg et la machine qui travaille les cuisses 5x 20 20kg. Fort de votre expérience j’aimerai votre avis sur ces exercices. Mon objectif est d’affiner, redessiner mes cuisses et bras. Et combien de temps pour voir les résultats? Merci de vos conseils si précieuses ?

    1. Bonjour Latifa,

      Pourquoi commencer par 30 min de cardio ? Si ton objectif est de redessiner ta silhouette alors je te conseille de réduire à 5-10 min histoire de t’échauffer et faire plus de muscu. Tous les exos sont bien, il suffit juste de varier de temps en temps. Sinon tu peux utiliser l’un des programmes gratuit sur le blog.

      Combien de temps pour voir les résultats ? En fait je ne peux pas y répondre, car ça dépend de tellement de facteurs différents et surtout on ne peut pas prévoir d’avance comment une personne va réagir à tel ou tel programme. Nous sommes toutes différentes. Mais dans tous les cas il faut mettre toutes les chances de ton côté : te donner à fond, être régulière et ne pas baisser les bras. Les résultats ne viennent pas du jour au lendemain, c’est très progressif. Au départ on voit quelques petites évolutions en quelques semaines, puis ça sera plutôt en mois.

      Pour la majorité des personnes on constate une transformation physique notable après un an d’entraînement régulier.

      Gwen

  3. Merci beaucoup Gwen pour la qualité de votre article. Je viens de découvrir votre site et je l’ai placé ds mes favoris. Je ne suis pas sportive si ce n’est le vélo pour aller au travail et aussi par plaisir mais je voudrais m’y mettre car âgée de 51 ans , pesant 115kg et souffrant de fibromyagie je suis consciente que c’est indispensable pour améliorer ma qualité de vie. Je reviendrai donc prendre des conseils sur votre site car je dois commencer lentement et être patiente et surtout persévérante. Merci à vous

    1. Merci Myriam,

      C’est déjà un très grand pas d’avoir pris la décision de prendre votre santé en main ! N’hésitez pas si vous avez besoin de conseil ou des questions à m’envoyer un email.

      Bon courage,
      Gwen

  4. Quel bon article (comme toujours!) merci Gwen! Quel boulot aussi pour regrouper toutes ces infos…!

    Personnellement (si je peux me permettre de faire un retour d’expérience qui fait vraiment écho à ce que tu expliques), j’ai toujours eu très peu de cellulite mais parfois j’ai eu des « poussées » et j’ai remarqué que les conditions qui me donnaient ces »poussées » étaient les suivantes: beaucoup de stress et la consommation de cigarette (je fumais à une période de ma vie) principalement. Le manque d’activité sportive certainement aussi.
    Je suis vegan et ai été végétarienne avant cela depuis très jeune et donc, j’ai toujours consommer beaucoup de produits à base de soja (tofu, yaourt de soja, tempeh, etc.) et jamais de produits laitiers (même quand j’étais végétarienne), donc ceci explique peut-être cela et rejoint ce qui est dit dans l’article. J’avais remarqué que la consommation de gluten favorisait aussi ces poussées.
    Aussi, la reprise du sport (muscu surtout et cardio) depuis plus ou moins un an à raison de 5/6 x/sem a eu raison de ce qui me restait de ces traces de poussées de cellulite qui étaient restées sur les jambes et les fesses. Pour les bras (celle qui se voit « sous certaines lumières » lol, c’est plus difficile je trouve, mais je vois une très nette amélioration avec la muscu et surtout depuis la sèche que je viens de terminer!
    Voilà, un petit partage d’expérience qui « illustre » bien ton article et où je me retrouve vraiment bien.

  5. Merci GWEN, TOP article, je me prends la tête avec ma cellulite depuis des années, j’ai essayé beaucoup de méthode et maintenant je comprends mieux pourquoi j’en ai toujours…je vais continuer à focaliser sur le sport pour favoriser la tonicité et pour le reste, il faut accepter. Merci !!! Et continue à nous informer de la sorte c’est un plaisir et très intéressant de te lire.

  6. Super article Gwen ! J’ai arrêté de me focaliser dessus (et sur mes vergetures) depuis longtemps : je mange bien, je fais du sport, j’ai un peu de cellulite … what else ^^ ? Même les sportives de hauts niveau en ont! Par contre diminuer les produits laitiers, le sucre, + plus de bio, + la muscu m’a donné de bons résultats niveau peau d’orange, et pas que (digestion et cycle hormonal plus stable). Mais là, celle qui reste, elle fait partie de moi c’est tout ! Et je préfère dépenser 20€ dans une corde a sauter que dans une crème issue de l’industrie pétro-chimique, qui risque d’avoir des répercutions négative sur ma santé d’ici quelques années !
    (Au fait j’espère que tu passe un bon séjour en Thaïlande !)

  7. quel article pertinent! comme d’habitude : ) et c’est vrai que puisque toutes les femmes en ont, pourquoi s’obstiner et focaliser la dessus? D’ailleurs on peut avoir de jolis fesses rebondies tout en ayant de la cellulite!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nom *